L’édito de la Présidente

Chères auditrices, chers auditeurs,

L’année 2015 a été marquée par la célébration des 30 années d’existence de la Radio. Djiido un nom venu de la région Hoot ma Waap, du Nord de notre pays, c’est donc à Hyehen (Hienghène) que les festivités pour les 30 ans ont débuté.

Je dédie ainsi ces premières phrases de l’éditorial aux habitants de la région Nord qui sont venus des tribus, des communes avoisinantes, célébrer avec l’équipe de radio Djiido l’anniversaire de ses 30 ans.

Djiido « qui signifie aiguille qui sert à attacher les bottes de paille sur le toit de la case traditionnelle » en langue Fwai, nous a permis chaque jour de tisser une liane de la région Hoot ma Waap jusqu’aux îles en passant par toutes les aires coutumières de notre pays. Cette liane s’est renforcée depuis avec l’évolution du discours politique, pour emporter aussi les autres ethnies vivant dans notre Pays. Notre Radio permet ainsi, chaque jour, de tisser notre destin commun et amener, comme le prévoit l’accord de Nouméa, notre citoyenneté à devenir nationalité.

Ce vent des 30 ans de Djiido a soufflé dans le pays du mois de Mars au mois de Septembre 2015, pour remémorer  des échos de l’histoire culturelle, politique, économique de ce pays, mais surtout l’histoire du combat du peuple kanak pour son émancipation.

Des périodes sombres de l’histoire du Pays à la signature des différents accords politiques, et maintenant pour préparer le premier référendum d’auto détermination dans l’histoire du pays, Radio Djiido doit désormais réactualiser dans son organisation, son fonctionnement, sa philosophie pour ne pas rater cette étape cruciale que sont les premiers pas vers la nouvelle nation de Kanaky pour certains ou de Kanaky- Nouvelle Calédonie pour d’autres.

Avec l’essor des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, le Conseil d’Administration d’Edipop, récemment renouvelé, que je préside, veut donner en cette année 2016, un souffle nouveau à Radio Djiido. Notre volonté est de faciliter la transmission et la diffusion d’information au-delà de notre barrière de corail pour servir ceux qui sont à l’autre bout du monde et qui auront toujours soif « des news du Pays » à deux ans du grand rendez-vous de Notre Histoire.

L’accompagnement sans faille des collectivités du pays, vient confirmer ce rôle qui revient aux médias, en particulier dans un contexte politique, et économique qui ne cesse d’évoluer de fait, mais aussi parce que tributaire du calendrier de l’Accord de Nouméa. Dans la nouvelle grille de programmation définie en fin 2013, Djiido veut amener sa contribution au débat, mais l’effort doit être fait pour que les moyens soient  à la hauteur de ses ambitions.

Je terminerai cet éditorial en rendant un grand hommage à toutes ces personnes qui ont œuvré pour Radio Djiido et qui nous ont quittées.

Je voudrais également adresser à l’ensemble du personnel de la station, à ceux qui contribuent au bon déroulement des programmes, des émissions, des évènements couverts par la RDK, mes sincères remerciements.

Que ce souffle nouveau porté par le monde numérique nous permette de maintenir entre Radio Djiido et vous, nos auditeurs, des liens encore plus forts, et qu’il puisse tenir encore 30 ans !

Bonne découverte de notre site internet, et restez connectés sur Djiido « on-line » !

 

La Présidente d’Edipop,

Brenda WANABO